Conversation avec Oussama Khatib, directeur du laboratoire de robotique de l’université de Stanford et coordinateur d’un IRP du CNRS

Le 28 février 2024, le bureau du CNRS à Washington D.C. et le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis ont organisé la projection d’un documentaire1 de 52mn, intitulé « Ocean One K – Archaeologist of the Abyss », relatant la conception d’Ocean One K, un robot humanoïde sous-marin téléopéré. Ce robot, capable de plonger à des profondeurs allant de 100 m à 850 m, peut réaliser des fouilles d’épaves, des prélèvements dans les fonds marins et diverses autres expériences scientifiques. Tel un authentique archéologue, le robot révèle les secrets enfouis par les oceans et parvient même à restituer les sensations tactiles lorsqu’il effectue des fouilles, grâce aux capteurs de pointe de son système de rétroaction haptique.

L’inventeur derrière Ocean One K est le professeur Oussama Khatib, directeur du laboratoire de robotique de l’université de Stanford et coordinateur d’un International Research Project (IRP – projet international de recherche ) du CNRS « LIRMM-Stanford » en robotique sous-marine et en robotique chirurgicale.

Dans un entretien exclusif, le professeur Oussama Khatib revient sur son parcours, sur la conception du robot et sur sa longue collaboration avec la France, notamment avec le laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS – Unité propre de recherche du CNRS) et le Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM – Unité mixte de recherche).

Réalisation : Service de Presse et de Communication de l’Ambassade de France aux Etats-Unis

  1. Le documentaire, réalisé par Mathieu Pradinaud, est co-produit par Gedeon Programmes et Planete+, ainsi que le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASMM), l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) et l’Université de Standford. ↩︎

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Vous souhaitez vous abonner à la lettre d'information AdN ?

Articles similaires